Litiges SNCF: Défendez vous

Publié le par Gloubiboulga

Nombreux sont les litiges qui opposent la SNCF à ces otages ........(ces clients…oups, ces usagers).

Retards non compensés, trains annulés,  amendes injustes, et j’en oubli…

La SNCF a du mal à reconnaître ces torts, même les plus évidents….

N’hésitez pas à vous manifester si vous pensez être victime d’une injustice, d’une déficience ou même d’un abus  de la SNCF.

Il existe une liste d’associations prêtes à vous défendre.

Contactez les, elles sauront vous guider.

Vous contestez un procès-verbal que l’on vous a dressé dans les transports en commun  

 Vous avez été contrôlé(e) dans un transport en commun et vous n’avez pas pu présenter de billet valable. Vous estimez toutefois que vous n'étiez pas en infraction ou que c'est involontairement que vous avez “ fraudé ” et vous refusez de payer l’indemnité forfaitaire. Dans les deux mois, adressez une protestation à l’exploitant par lettre recommandée avec avis de réception.  

Monsieur (Madame),  

 

Le (date), je voyageais de (lieu de départ) à (lieu d’arrivée) lorsqu’un contrôleur m’a demandé de présenter mon billet. 

Je n’ai pas pu lui remettre (précisez : mon billet composté, la réservation, le supplément…), et le contrôleur a dressé le procès-verbal ci-joint. 

Permettez-moi de vous expliquer comment, malgré moi, je me suis trouvé(e) en infraction (indiquez les circonstances aussi précisément que possible). 

Vous reconnaîtrez certainement que ces circonstances sont indépendantes de ma volonté. C’est pourquoi je vous demande de bien vouloir me dispenser du paiement de l’amende. 

Recevez, Monsieur (Madame), l’expression de ma considération distinguée.

(Signature) 

 Si cette démarche échoue ou si l’exploitant garde le silence pendant un mois, demandez à une associations de consommateurs ou d’usagers d’intervenir en votre faveur auprès du médiateur de la compagnie de transport, s'il existe (c'est le cas à la SNCF ou la RATP, par exemple). Mais ne perdez pas de temps : le médiateur ne peut agir que s’il est saisi dans les deux mois qui suivent le procès-verbal. Au-delà, le dossier est transmis au procureur de la République.

Le retard d’un train vous a causé un préjudice. Vous demandez une indemnisation

Votre train est arrivé avec un retard de plusieurs heures, et vous n’avez pas eu le temps d'attraper votre correspondance. Vous pouvez demander le remboursement des frais que ce retard vous a occasionné, par lettre

recommandée.  

 

Monsieur (Madame),  

 

Le (date), je suis parti(e) de (lieu de départ) pour me rendre à (destination) par le train qui devait arriver à destination à (…) heures. 

 

En réalité, je ne suis arrivé(e) qu’à (…) heures et, de ce fait, je n’ai pu prendre le train (l’avion) qui devait ensuite me conduire à (destination). Ne pouvant repartir que le lendemain, j’ai dû prendre une chambre à l’hôtel.

 Les frais que j’ai engagés constituent pour moi un préjudice qui s’élève à (…) euros, dont je vous demande réparation. Vous en trouverez ci-joint le détail et les justificatifs.  

 

 

 

Recevez, Monsieur (Madame), l’expression de ma considération distinguée.

 (Signature)  

 

 

 

Pièces jointes : photocopies des notes d’hôtel, de restaurant, de petit déjeuner, de taxi…

 La SNCF offre une indemnité forfaitaire égale au tiers du prix du billet, en cas de retard supérieure à trente minutes pour un parcours grandes lignes d'au moins 100 km, et lorsque ce retard lui est imputable. Si cette indemnité ne couvre pas votre préjudice, vous pouvez demander une réparation intégrale.

Mais attention, ne calculez pas trop juste votre temps de correspondance : un retard est toujours possible. Et si des voyageurs ont obtenu le remboursement des billets d'avion qu'ils avaient dus racheter après avoir raté leur vol, c'est parce que le TGV qui les acheminait à Paris était arrivé avec cinq heures de retard (cour d’appel de Paris, 1re chambre B, 31 mars 1994, SNCF c/époux B. et V. et UFC).

 

 

 

 

 

 

Publié dans sncf

Commenter cet article

corand 15/05/2011 10:38


Horrible l acceuil. Non seulement ils font des erreurs mais en plus ils refusent de reparer leurs erreurs. Je me deplace pour prendre des billets. Je tombe sur une etourdie et incompetente.
Incapable d ecouter le client. A quoi pensait cette employee? A mon avis a tout sauf a servir correctement le client. A mais oui... a la sncf on a oublie d etre agreable et respecteux. On repare
les erreurs.? Non on fait payer des billets en premiere classe. Business or not business? Je suis ecoeuree


MINANA Marie-Paule 01/07/2009 13:38

Ce matin à 06h50 dans notre chez TER Toulon , Marseille Saint Charles, contrôle des titres de transport. Je ne permets de demander au contôleur, pourquoi quand un train est arrête en pleine voie comment ce fait il que aucune information nous est donnée sur cet arrêt.. Je lui est  quand même demande  les raison pour lesquelles un TER met  1h10 pour faire Marseille Saint Charles- Aubagne ( comme le lundi 29/06/09), il vous répond que eux aussi ne sont pas au courrent,des problémes rencontés sur le trajet  et que si je ne suis pas contente du transport , je n'ai qu'a me rendre sur mon lieux de travail à pied. De qui se moque t'on.je travaille à l'arrondissement maritime de la DDE 13 et donc j'applique les régles sur le développement durable,qui est mon Ministére pourla protection de  la planéte , je suppose que si personne utilisé les ter ce super contôleur qui tire la gueule des le matin  irait pointer au chômage.J'ai décidée d'envoyer un courrier au président du Conseil Général car cela commence à bien faire , train supprimé, en retard,arrêter sur les voies, bien souvent non climatisé,fenêtre qui ne s'ouvre pas  je suis cardiaque et pour moi la chaleur est vraiment terrible à supportée.

reno 03/11/2008 10:49

U R G E N T bjr en aout dernier je suis parti en voiture avec des amis en bas de la france. Ce véhicule étant tombé en panne, j'ai du envisager mon retour  en train, TGV -afin de ne pas etre bloqué sur place. Je Ne prends jamais le train, mes finances ne me le permettant pas. Ayant eu un retard important, la sncf m'a affirmé le remboursement.. Hors non seulement je n'ai pas eu de remboursement à proprement parlé, (virement ou chèque) mais simplement un AVOIR de 40 € (sur +80 € engagés) . J'aimerai changé cet avoir dont je n'ai pas l'intention de me servir en paiement réel.. Qui peux me renseigner ?  MERCI

Vandenkoornhuyse Françoise 16/07/2008 15:17

 Bonjour,>> Je suis scandalisée par l’accueil que mon fils a eu ce jour dans vos > locaux à La part-dieu>> Mon fils s’est rendu pour un mariage sur Paris en date du 08/07/2008, > comme il a l’habitude (dommage pour lui mais heureusement pour vous, > pour remplir les caisses de la SNCF) il réserve et règle son billet > aller retour par CB.>> Suite au trafic sur Paris il arrive 10 minutes avant son départ, il se > rend à la borne et par inadvertance il tape sur la touche « départ > immédiat » on lui demande sa CB, ce qu’il fait, mais à son grand > étonnement il se rend compte mais trop tard que la somme de 144 euros > lui a été prélevé sur son compte.>> Il se rend ce jour à la Gare de la Part-dieu afin de régler ce > problème, suite à une discussion stérile avec la conseillère qui lui > explique qu’il n’y a aucun dossier concernant l’achat des billets, il > demande à parler à un responsable Monsieur Fostier Laurent, de là mon > fils réitère sa demande, à savoir comment se faire rembourser, ce > monsieur répond qu’il faut faire un courrier sans autres explications > en lui faisant comprendre qu’il n’avait pas de temps à lui accorder.>> Face à ce genre de litige il serait souhaitable pour la qualité de > votre service et la satisfaction de vos usagers, de prendre le temps > d’écouter ,d’analyser le problème et de trouver la meilleure solution > pour le résoudre.>> Devant un manque de renseignement, d’amabilité, d’implication mon fils > s’est retrouvé au poste de police car cette personne a porté plainte ( > car mon fils a eu un mot qui n’aurait pas dû prononcer).>> Sur cela mon fils a réglé la somme de 140.50 euros une fois sur > internet et sur la borne 144.50 il n’a pas les moyens pour s’offrir le > luxe de payer deux fois cette même place. Il n’a pas jugé bon de > garder les billets puisque pour lui la preuve des retraits suffisaient > pour prouver sa bonne foi envers la SNCF.>> Je ne sais pas si vous connaissez notre parcours, mais mon mari et moi > sommes des clients « grands voyageurs » depuis quelques années.>> En espérant que ma lettre ne restera sans réponse>> Mon fils est actuellement au chômage, il se faisait un réel plaisir > d’aller au mariage de son meilleur ami, il avait mis de côté depuis > plusieurs mois cet argent.>> Cordialement>> Madame Vandenkoornhuyse Françoise